Le mangeur de mauvaise humeur

8 minutes de lecture

Erza peut voir la vraie couleur des gens. Il déteste le métro car il les rend gris et les transforme parfois en monstre. Un jour, il va croiser un curieux personnage capable de rendre leurs couleurs aux gens.

Auteur : Mathieu Genelle

Extrait

Pendant longtemps je pensais que lorsque quelqu’un parlait de la couleur d’une personne c’était parce qu’il pouvait voir comme moi cette fine couche de lumière colorée, une espèce de halo. Toujours différente. Avec une odeur particulière. Une sorte de signal sur l’humeur des gens et sur ce qu’ils sont vraiment au fond d’eux. Et puis un jour je me suis rendu compte que les grands parlaient de la couleur de la peau. C’est comme ça j’ai compris que je n’étais pas tout à fait comme les autres. Grâce à ce pouvoir, je peux rester des heures à  regarder par la fenêtre de ma chambre : elle donne sur la rue. Les passants et leurs couleurs forment un immense arc-en-ciel vivant dont je ne peux pas me lasser.

👩 « Prépare-toi mon chéri, on ne va pas tarder. »

👦 « Oui, m’man ! »

Enfiler son ...

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je m'abonne - J'ai déjà un compte

Essayez gratuitement Taleming pendant un mois.

Taleming ne transmettra jamais votre adresse e-mail à des fins promotionnelles.
Essai, sans engagement, sans carte bancaire.